White Coffee, Sophie Loubière

Le résumé :

Pierre Lombard n’a qu’une hâte : quitter les États-Unis, retrouver sa femme et son fils, et effacer l’ardoise de ces quatre années passées sur la Route 66 dans l’ombre d’un tueur en série, dont il a malgré lui écrit les mémoires. Bourré de remords, il se sent prêt à tout pour reconquérir Lola et Gaston. Mais cette dernière ne l’a pas attendu, et son cœur bat désormais pour Desmond, l’homme qui a justement mis fin au parcours sanglant du tueur. Retenu par des conférences dans la petite ville de Chautauqua, celui-ci assiste à des événements étranges, morts suspectes et autres disparitions d’objets énigmatiques, tandis que Lola le presse de revenir en France.

Mon avis

Comme me l’a conseillé Stefirst  dans son commentaire sur Black Coffee, j’ai enchaîné sur White Coffee pour ne pas perdre mes repères mais, une fois seulement que j’ai pu finir de dévorer le blog de l’auteure.

En effet, nous avons pu échanger sur Twitter et elle m’a livré l’adresse de son blog making-off de Black Coffee (je vous remet le lien ici).

J’ai franchement pas hésité une seconde, je suis replongée dans cet univers que je venais tout juste de quitter avec l’impression de m’être pris une claque.

Bon autant vous dire qu’il ne faut pas lire cet avis si vous n’avez pas déjà lu Black Coffee. White coffee étant une suite permettant de retrouver des personnages que j’ai beaucoup apprécié mais c’est également l’occasion d’en apprendre plus sur Pierre Lombard qui était surtout un personnage que l’on cherchait, un nom, une ombre …

Pierre Lombard dont on ne sait pas ce qui lui est passé par la tête quand il a décidé de partir. Dont on ne sait pas grand chose à part ce que Lola pensait de son mari et ce que Gaston pensait de ce père. Mais la vision d’une femme abandonnée et d’un enfant qui idéalise ce père qui est parti est forcément biaisée. Alors qui est vraiment Pierre Lombard ? Et pourquoi c’est lui que l’on a choisi pour les fameuses confessions ?

Dans White Coffee on retrouve donc Lola et ses enfants mais aussi Desmond. Lola et Desmond qui sont désormais séparés avec le retour en France de Lola et sa famille. Et Pierre qui vient semer le trouble. Mais qu’attendait-il après 4 ans loin de sa famille ? Il s’imaginait quoi en les laissant ? Ma réaction a été du genre « Non mais franchement, mec ?! » pour tout vous dire …

Est-ce que White Coffee nous apporte des réponses ? Oui. Est-ce que l’on comprend Pierre et ses motivations ? Peut-être.

En tout cas, cette suite de Black Coffee nous explique de nombreuses choses tout en nous apportant un grand nombre de questions encore. On se demande se que Pierre a derrière la tête. Ce qu’il va advenir de la relation naissante de Lola et Desmond dans Black Coffee.

Je ne saurai vous dire quel « Coffee » j’ai préféré. D’un côté avec Black Coffee il y a tout l’aspect road-trip + enquête et de l’autre on a des réponses sur ce qui s’est passé pendant l’absence de Pierre et sur le mystère Pierre Lombard.

En tout cas, c’est une belle découverte que ces deux « Coffee ». Sur les conseils de Nicolas, je lirai sûrement « A la mesure de nos silences » toujours de Sophie Loubière.

Je remercie chaleureusement Agnès pour cette proposition, grâce à qui j’ai pu découvrir ce titre et son précédent.

Erika

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.